Régime de pensions: nouvelle rencontre des ministres des Finances


OTTAWA – Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, reviendra à la charge sur la question d’une bonification du Régime de pensions du Canada, lundi, à Vancouver, alors qu’il rencontrera ses homologues des provinces et des territoires.

Le gouvernement libéral a promis de s’entendre avec les provinces quant à l’avenir du régime, mais la volonté politique pointe vers une augmentation des contributions, tant celles des travailleurs que celles des employeurs. Ces discussions occuperont une partie importante des débats.

Certaines provinces ont déjà amorcé des réflexions, comme l’Ontario avec la première ministre Kathleen Wynne qui a déjà entamé le processus de création d’un nouveau régime de pensions ontarien. Le Québec fait aussi chambre à part avec son Régime de rentes du Québec.

Les libéraux s’étaient engagés à s’attaquer au problème des revenus de retraite lors de la dernière campagne électorale, citant notamment une étude de la CIBC qui précisait que l’épargne des contribuables était moins importante que celle de leurs parents. Ce déséquilibre, alors que les Canadiens doivent conjuguer avec un endettement élevé et un pouvoir d’achat amoindri, risque d’entraîner les contribuables vers une plus grande précarité une fois à la retraite.

«Nous avons été très clairs, durant la campagne, que nous souhaitions améliorer le Régime de pensions du Canada et nous avons aussi dit clairement que nos décisions allaient faire en sorte de favoriser la classe moyenne », a confié le député libéral Steven MacKinnon, à l’émission «Question Period» de CTV, dimanche.

L’ancienne ministre conservatrice maintenant simple députée Lisa Raitt a critiqué cette approche estimant que toute la population canadienne devrait être consultée, particulièrement celle faisant partie de la jeune génération. Elle dit aussi s’inquiéter des impacts que pourrait avoir une hausse des contributions chez les travailleurs comme chez les petites entreprises.

Bien que la mesure puisse être imparfaite, le critique du NPD en matière de finances, Guy Caron, a aussi exprimé au même micro que cette avenue était sans doute la moins coûteuse pour éviter une crise des pensions tout en assurant la sécurité financière des Canadiens une fois à la retraite.

Un changement au Régime de pensions du Canada ne sera pas simple à adopter. Ottawa doit obtenir l’appui de sept provinces sur 10 qui cumulent en plus les deux tiers de la population au pays.

Une autre rencontre des ministres des Finances sur le sujet est prévue au mois de décembre. Le gouvernement Trudeau s’est donné jusqu’à la fin de l’année pour améliorer le régime actuel.



Source

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

:shout: 
:cool: 
:blush: 
:confident: 
:mah: 
:darkmood: 
:TT-TT: 
:sweating: 
:paranoid: 
:whisper: 
:serious-business: 
:yum: 
:innocent: 
:relief: 
:nosebleed: 
:nomnom: 
:ouch: 
:ninja: 
:eyesonfire: 
:shy: 
:no-waigif: 
:want!: 
:burnt: 
:yo!: 
:high: 
:O_O: 
:zz: 
:brzzzzz: 
:omg-: 
:bouaaaaah: 
:x_x: 
:ohnoes: 
:again: 
:ignoring: 
:leaking: 
:meaw: 
:arr: 
:snooty: 
:want: 
:tagger: 
:sick: 
:slow: 
:music: 
:zombie: 
:evilish: 
:ohu!: 
:youseemtobeserious: 
:=): 
:scared: 
:on-fire: 
:secretlaugh: 
:hidden: 
:zZgif: 
:teeth: 
:wink: 
:=B: 
:yush: 
:XD: 
:onfire: 
:dizzy: 
:kaboom: 
:in-love: 
:nosepick: 
:gangs: 
:X3: 
:kiss: 
:indi: 
:whistle: 
:drunk: 
:disapointed: 
:angry: 
:^^: 
:boo: 
:real: 
:-_-: 
:faill: 
:tastey: 
:hmm: 
:yes: 
:shocked: 
:grin: 
:huh: 
:psychotic: 
:no: 
:beaten: 
:pissedoff: