Laisser parler son intuition en 5 gestes


L’intuition, c’est le fameux «mon petit doigt m’a dit que», une sorte de boussole intérieure. Des séminaires, ateliers et livres fleurissent aujourd’hui sur cette thématique, avec comme objectif d’apprendre à écouter cette petite voix pour faire les choix les plus justes. Voici 5 clés pour débuter.

La méditation

L’intuition revêt une bonne part d’informations sensorielles captées par notre cerveau, mais qui ne parviennent pas à notre conscience, car nous ne nous rendons pas réceptifs à ces signaux. C’est pourquoi les plus intuitifs sont donc ceux qui ont le mieux développé leurs qualités sensorielles, les 5 sens en éveil. La méditation pratiquée régulièrement est une voie pour réussir. Mettre son corps en mouvement est une autre voie: yoga, tai-chi, qi gong… Cela favorise la perception, et c’est dans la perception que naît l’intuition.

Tenir un journal

Pour suivre son intuition, il faut une bonne dose de confiance en soi. Il est capital de faire la différence entre les faits et leur interprétation, basée sur des émotions et des désirs qui peuvent être trompeurs. Aussi, tenir un journal de ses intuitions en privilégiant les faits peut s’avérer utile: quelle était la situation? Qu’ai-je ressenti physiquement? Quelle décision ai-je prise? Que s’est-il passé ensuite?

S’ouvrir aux nouveautés et aux autres

L’idée est de faire des choses différentes et nouvelles, changer sa routine. C’est ce que les psychologues appellent «sortir de sa zone de confort». Aller vers les autres ouvre le champ des possibles: aider et contribuer à un projet collectif, une association. Se dévouer et complimenter les autres fait partie de la même stratégie. Ne pas hésiter à demander de l’aide est une autre manière de se relier aux autres.

Développer sa créativité

Tout est possible: lire, sculpter, peindre, faire du théâtre… C’est dans cet état d’esprit et en s’amusant que l’on peut expérimenter des perceptions extrasensorielles. L’intuition peut alors naître et s’épanouir en renouant avec notre âme d’enfant. Nourrir ses pensées d’expériences diverses permet d’élargir son champ de conscience.

Ralentir

Les repas vite consommés, des litres de café, un sommeil approximatif, la télévision et écrans comme seule source de détente, du bruit dans la rue, au bureau… Prenez soin de vous: offrez-vous de vrais moments de détente, prenez le temps de savourer une nourriture saine. L’idéal est de trouver des moments de calme pour se ressourcer.



Source

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

:shout: 
:cool: 
:blush: 
:confident: 
:mah: 
:darkmood: 
:TT-TT: 
:sweating: 
:paranoid: 
:whisper: 
:serious-business: 
:yum: 
:innocent: 
:relief: 
:nosebleed: 
:nomnom: 
:ouch: 
:ninja: 
:eyesonfire: 
:shy: 
:no-waigif: 
:want!: 
:burnt: 
:yo!: 
:high: 
:O_O: 
:zz: 
:brzzzzz: 
:omg-: 
:bouaaaaah: 
:x_x: 
:ohnoes: 
:again: 
:ignoring: 
:leaking: 
:meaw: 
:arr: 
:snooty: 
:want: 
:tagger: 
:sick: 
:slow: 
:music: 
:zombie: 
:evilish: 
:ohu!: 
:youseemtobeserious: 
:=): 
:scared: 
:on-fire: 
:secretlaugh: 
:hidden: 
:zZgif: 
:teeth: 
:wink: 
:=B: 
:yush: 
:XD: 
:onfire: 
:dizzy: 
:kaboom: 
:in-love: 
:nosepick: 
:gangs: 
:X3: 
:kiss: 
:indi: 
:whistle: 
:drunk: 
:disapointed: 
:angry: 
:^^: 
:boo: 
:real: 
:-_-: 
:faill: 
:tastey: 
:hmm: 
:yes: 
:shocked: 
:grin: 
:huh: 
:psychotic: 
:no: 
:beaten: 
:pissedoff: