Une application pour louer son stationnement à bas prix


En incitant les Montréalais à partager leurs moyens de transport, un jeune entrepreneur est persuadé qu’on peut résoudre les problèmes de circulation dans la métropole.

«Près de 30 % des gens qui sont dans le trafic ne sont pas en train de se déplacer, mais cherchent un stationnement, elles circulent donc inutilement», rappelle Ayoub Moutiya, fondateur de Paparide, une plateforme web lancée cette semaine et dédiée au covoiturage et au partage entre particuliers de voitures, de vélos et de stationnements.

Cette idée est née, il y a trois ans, dans la tête de ce jeune diplômé d’HEC, alors que lui-même travaillait au centre-ville et peinait à se garer. «J’avais fait un arrangement avec un ami, qui habitait dans le coin et me prêtait son stationnement de temps en temps, mais sinon, il fallait payer 20 à 30 $ par jour.»

C’est en voyant le garage résidentiel sous terrain et quasi inoccupé le jour de son ami que M. Moutiya a commencé son projet.

«Le manque de stationnement est une facette du problème, mais encourager les gens à faire du vélo, du covoiturage ou à partager une voiture participe aussi à réduire le nombre de voitures sur les routes», a ajouté Ayoub Moutiya.

Quatre services complémentaires

La plateforme, pour le moment disponible en anglais, se divise en quatre sections, Papabike, pour la location de vélo, Papapark pour le stationnement, Paparideshare pour le covoiturage et Paparide pour la location de voitures.

Lancé le 1er juillet, le site ne fonctionnera que si des utilisateurs mettent à disposition leurs biens, un processus qui peut être long.

«C’est clair que ça va prendre du temps à changer les habitudes et les comportements, mais par exemple, Bixi [comme nouveau service] marche très bien et ne répond même pas à la demande, ce qui pénalise l’utilisateur.»

Il se réjouit d’ailleurs de voir que Rosemont-La Petite-Patrie vient d’autoriser la location de stationnements privés par des particuliers favorisant ainsi «l’économie du partage, c’est l’avenir», croit le jeune de 32 ans.

Conscient de l’existence de concurrents tels qu’Amigo pour le covoiturage, Turo pour la location de voiture ou Prkair pour le stationnement, Ayoub Moutiya croit que sa force réside dans la complémentarité et la synergie de ces services.

Développements futurs

Dans un premier temps, les usagers devront échanger physiquement les clés pour les locations de vélos et de véhicules, par la suite, l’entreprise souhaite mettre en place un cadenas pouvant être débarré à distance. En validant l’identité des utilisateurs, il souhaite aussi rassurer les prêteurs contre le vol et les accidents.

«On aura une assurance spéciale pour la location de voitures, qui devrait d’ailleurs débuter dans les prochaines semaines», a-t-il ajouté.

Information : http://network.paparide.com/ une version en français devrait être disponible sous peu.



Source

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

:shout: 
:cool: 
:blush: 
:confident: 
:mah: 
:darkmood: 
:TT-TT: 
:sweating: 
:paranoid: 
:whisper: 
:serious-business: 
:yum: 
:innocent: 
:relief: 
:nosebleed: 
:nomnom: 
:ouch: 
:ninja: 
:eyesonfire: 
:shy: 
:no-waigif: 
:want!: 
:burnt: 
:yo!: 
:high: 
:O_O: 
:zz: 
:brzzzzz: 
:omg-: 
:bouaaaaah: 
:x_x: 
:ohnoes: 
:again: 
:ignoring: 
:leaking: 
:meaw: 
:arr: 
:snooty: 
:want: 
:tagger: 
:sick: 
:slow: 
:music: 
:zombie: 
:evilish: 
:ohu!: 
:youseemtobeserious: 
:=): 
:scared: 
:on-fire: 
:secretlaugh: 
:hidden: 
:zZgif: 
:teeth: 
:wink: 
:=B: 
:yush: 
:XD: 
:onfire: 
:dizzy: 
:kaboom: 
:in-love: 
:nosepick: 
:gangs: 
:X3: 
:kiss: 
:indi: 
:whistle: 
:drunk: 
:disapointed: 
:angry: 
:^^: 
:boo: 
:real: 
:-_-: 
:faill: 
:tastey: 
:hmm: 
:yes: 
:shocked: 
:grin: 
:huh: 
:psychotic: 
:no: 
:beaten: 
:pissedoff: