Un homme retrouve son odorat après 9 ans


OTTAWA – Un homme d’Ottawa a retrouvé son sens de l’odorat après avoir passé neuf ans sans pouvoir sentir quoi que ce soit, grâce à une technique toute simple développée par l’Hôpital d’Ottawa.

Une nouvelle méthode, sans chirurgie, est venue à bout des difficultés d’Hubert Frenette, deux décennies après l’apparition de son problème de santé.

Il y a 20 ans, lorsqu’il travaillait au Nouveau-Brunswick, Hubert Frenette a développé des problèmes avec ses sinus et subissait d’importantes allergies nasales, accompagnées par des excroissances sur le nez. Cette condition, appelée la rhinosinusite chronique avec polypes nasaux, a été traitée par de nombreuses interventions chirurgicales pour lui retirer les excroissances. Malgré ces traitements, les polypes réapparaissaient après un certain temps.

Chaque nouvelle intervention nécessitait plusieurs jours à l’hôpital et était suivie par une douloureuse convalescence à la maison, a rapporté CTV News.

Il y a neuf ans, M. Frenette a conclu que le traitement était pire que le problème et il s’est résolu à passer le reste de sa vie à respirer par la bouche.

En 2014. M. Frenette a rencontré le Dr Shaun Kilty de l’Hôpital d’Ottawa. Le médecin utilisait une nouvelle méthode pour retirer les polypes nasaux en clinique, sans chirurgie, en utilisant un instrument sous forme d’aspirateur, qui retire les polypes sans anesthésie générale.

La procédure prend une heure et est bien moins chère pour le système de soins de santé qu’une intervention chirurgicale, a expliqué le Dr Kilty.

M. Frenette était au nombre des patients qui ont pris part à une étude sur cette procédure. Après sept semaines, il était à nouveau en mesure de sentir son environnement.

«Je renifle tout le temps parce que je suis étonné. Même après un an et demi, je suis toujours surpris par les odeurs», a avoué M. Frenette à CTV News. Il se souvient de la première fois: c’était l’odeur de la cigarette.

Il renifle maintenant goulûment toutes les odeurs sur son passage. Lorsqu’il se retrouve chez un fleuriste, il se sent comme un enfant dans un magasin de bonbons.

Le docteur Kilty admet toutefois que les polypes réapparaîtront éventuellement, comme toujours, mais cela pourrait se produire dans un horizon allant de deux à 20 ans. Son but est maintenant de financer une étude nationale pour vérifier si sa technique est aussi efficace qu’une chirurgie.



Source

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

:shout: 
:cool: 
:blush: 
:confident: 
:mah: 
:darkmood: 
:TT-TT: 
:sweating: 
:paranoid: 
:whisper: 
:serious-business: 
:yum: 
:innocent: 
:relief: 
:nosebleed: 
:nomnom: 
:ouch: 
:ninja: 
:eyesonfire: 
:shy: 
:no-waigif: 
:want!: 
:burnt: 
:yo!: 
:high: 
:O_O: 
:zz: 
:brzzzzz: 
:omg-: 
:bouaaaaah: 
:x_x: 
:ohnoes: 
:again: 
:ignoring: 
:leaking: 
:meaw: 
:arr: 
:snooty: 
:want: 
:tagger: 
:sick: 
:slow: 
:music: 
:zombie: 
:evilish: 
:ohu!: 
:youseemtobeserious: 
:=): 
:scared: 
:on-fire: 
:secretlaugh: 
:hidden: 
:zZgif: 
:teeth: 
:wink: 
:=B: 
:yush: 
:XD: 
:onfire: 
:dizzy: 
:kaboom: 
:in-love: 
:nosepick: 
:gangs: 
:X3: 
:kiss: 
:indi: 
:whistle: 
:drunk: 
:disapointed: 
:angry: 
:^^: 
:boo: 
:real: 
:-_-: 
:faill: 
:tastey: 
:hmm: 
:yes: 
:shocked: 
:grin: 
:huh: 
:psychotic: 
:no: 
:beaten: 
:pissedoff: