Trop de viande rouge peut causer de l'insuffisance rénale


Une nouvelle étude en provenance de Singapour a révélé que les grands mangeurs de viande rouge ont un risque plus élevé de développer une insuffisance rénale chronique, une maladie plus commune chez les personnes âgées.

L’insuffisance rénale est une condition chronique dans laquelle les reins ne fonctionnent plus correctement. Elle ne présente généralement aucun symptôme avant un certain stade, mais provoque à un stade avancé des sensations de fatigue, le gonflement des chevilles, des pieds ou des mains (à cause de la rétention d’eau), essoufflement, nausées et sang dans l’urine. Il n’existe pas de remède et cela peut mener à des déficiences rénales, ainsi qu’à la phase terminale de l’insuffisance rénale.

Une équipe de chercheurs de l’université nationale de Singapour a étudié les données de 63 257 adultes chinois, ayant participé à la Singapore Chinese Health Study. Le porc est la viande rouge la plus fréquemment consommée, avec une consommation atteignant 97 %.

Lorsque l’équipe a poursuivi ses recherches après plus de 15 ans, le lien entre la viande rouge et le risque élevé de déficiences rénales était fort. Le premier quart de consommateurs de viande rouge avait un risque total supérieur à 40 %.

L’étude s’est également penchée sur les autres sources de protéines, comme la volaille, le poisson, les oeufs et les produits laitiers, mais aucun lien n’a été trouvé. En revanche, les légumineuses et le soja semblaient quant à eux détenir des propriétés protectrices. Échanger une portion de viande rouge contre une autre source de protéines réduirait le risque de déficience rénale de 62 %.

Les résultats ont été publiés dans le journal de l’«American Society of Nephrology», où le docteur Woon-Puay Koh conseille aux grands consommateurs de viande rouge de remplacer cette source alimentaire.

«Nous avons démarré cette étude pour savoir quels conseils donner aux patients atteints d’insuffisance rénale ou aux personnes inquiètes à propos de la santé de leurs reins, concernant le type de protéines à absorber, a déclaré le docteur Koh. Nos découvertes semblent suggérer que ces individus peuvent continuer à absorber des protéines mais par le biais d’aliments à base de plantes. Néanmoins, s’ils désirent manger de la viande malgré tout, le poisson, les fruits de mer et la volaille représentent de meilleures alternatives à la viande rouge».



Source

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

:shout: 
:cool: 
:blush: 
:confident: 
:mah: 
:darkmood: 
:TT-TT: 
:sweating: 
:paranoid: 
:whisper: 
:serious-business: 
:yum: 
:innocent: 
:relief: 
:nosebleed: 
:nomnom: 
:ouch: 
:ninja: 
:eyesonfire: 
:shy: 
:no-waigif: 
:want!: 
:burnt: 
:yo!: 
:high: 
:O_O: 
:zz: 
:brzzzzz: 
:omg-: 
:bouaaaaah: 
:x_x: 
:ohnoes: 
:again: 
:ignoring: 
:leaking: 
:meaw: 
:arr: 
:snooty: 
:want: 
:tagger: 
:sick: 
:slow: 
:music: 
:zombie: 
:evilish: 
:ohu!: 
:youseemtobeserious: 
:=): 
:scared: 
:on-fire: 
:secretlaugh: 
:hidden: 
:zZgif: 
:teeth: 
:wink: 
:=B: 
:yush: 
:XD: 
:onfire: 
:dizzy: 
:kaboom: 
:in-love: 
:nosepick: 
:gangs: 
:X3: 
:kiss: 
:indi: 
:whistle: 
:drunk: 
:disapointed: 
:angry: 
:^^: 
:boo: 
:real: 
:-_-: 
:faill: 
:tastey: 
:hmm: 
:yes: 
:shocked: 
:grin: 
:huh: 
:psychotic: 
:no: 
:beaten: 
:pissedoff: