La grenade pour contrer le vieillissement?


Vous voulez vivre plus longtemps? Selon certains scientifiques, il serait dès lors temps de vous pencher sur les vertus exceptionnelles de la grenade.

Une nouvelle étude vient en effet de découvrir que le fruit en possédait quelques-unes grâce à une molécule miracle. Les chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne rappellent en effet que les mitochondries faiblissent avec l’âge, provoquant un affaiblissement des muscles et potentiellement quelques maladies dégénératives. Mais d’après eux, la molécule contenue dans la grenade, l’urolithine A, pourrait permettre aux mitochondries de se maintenir en forme.

Le processus ferait effet quand la molécule contenue dans la grenade rencontre deux microbes dans l’intestin. Des tests sur des rongeurs s’avèrent en tout cas extrêmement positifs, puisque 42 % des sujets testés ont vu leur état de santé s’améliorer après avoir ingéré de l’urolithine A. D’autres tests sur des vers de terre se sont aussi avérés concluants, certains ayant vu leur durée de vie augmenter de 45 %.

Patrick Aebischer, co-auteur de l’étude, l’a commentée dans un article paru dans Nature Medicine. «Il s’agit de la seule molécule connue capable de relancer le processus de nettoyage des mitochondries, aussi connu sous le nom de mitophagie. Il s’agit d’une substance naturelle et ses effets sont puissants et mesurables.»

Chris Rinsch, son collaborateur, a précisé quelques points. «Les précurseurs de l’urolithine A sont présents dans les grenades, mais aussi, en plus petites quantités, dans les noix et les baies, a-t-il ajouté. Mais pour pouvoir être produite dans notre intestin, la bactérie doit décomposer ce que nous mangeons. Quand une substance qui nous est bénéfique se crée lors de la digestion, la sélection naturelle favorise à la fois la bactérie responsable et son hôte. D’après les recherches sérieuses publiées par Nature Medicine, nous avons pu organiser des tests cliniques autour de l’urolithine A. Nous pensons que cette découverte permettra d’ouvrir la porte à une nouvelle approche de la dégénérescence musculaire en ravivant les mitochondries.»

D’après l’article, des tests cliniques ont déjà commencé.



Source

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

:shout: 
:cool: 
:blush: 
:confident: 
:mah: 
:darkmood: 
:TT-TT: 
:sweating: 
:paranoid: 
:whisper: 
:serious-business: 
:yum: 
:innocent: 
:relief: 
:nosebleed: 
:nomnom: 
:ouch: 
:ninja: 
:eyesonfire: 
:shy: 
:no-waigif: 
:want!: 
:burnt: 
:yo!: 
:high: 
:O_O: 
:zz: 
:brzzzzz: 
:omg-: 
:bouaaaaah: 
:x_x: 
:ohnoes: 
:again: 
:ignoring: 
:leaking: 
:meaw: 
:arr: 
:snooty: 
:want: 
:tagger: 
:sick: 
:slow: 
:music: 
:zombie: 
:evilish: 
:ohu!: 
:youseemtobeserious: 
:=): 
:scared: 
:on-fire: 
:secretlaugh: 
:hidden: 
:zZgif: 
:teeth: 
:wink: 
:=B: 
:yush: 
:XD: 
:onfire: 
:dizzy: 
:kaboom: 
:in-love: 
:nosepick: 
:gangs: 
:X3: 
:kiss: 
:indi: 
:whistle: 
:drunk: 
:disapointed: 
:angry: 
:^^: 
:boo: 
:real: 
:-_-: 
:faill: 
:tastey: 
:hmm: 
:yes: 
:shocked: 
:grin: 
:huh: 
:psychotic: 
:no: 
:beaten: 
:pissedoff: