Don d'un rein d'une bru à son beau-père


L’ASCENSION-DE-NOTRE-SEIGNEUR – Une femme de L’Ascension, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, vient de faire tout un cadeau à son beau-père de 69 ans, en lui donnant l’un de ses reins.

L’opération s’est déroulée en début de semaine à Québec.

Heidi Savinsky se sent en paix avec elle-même, en constatant que son beau-père reprend la forme.

«Je vois qu’il prend du mieux, dit-elle. De le voir remonter la côte comme ça, c’est vraiment le fun!»

Robert Lemieux, âgé de 69 ans, attendait une greffe de rein depuis cinq ans quand sa toute nouvelle bru lui a naturellement proposé le sien, en mai 2015. L’opération s’est finalement déroulée lundi à Québec.

«Je me suis réveillée mardi matin en disant à ma voisine de chambre: “C’est vrai! Il me manque un rein!” Mais ce n’est pas si mal. C’est souffrant, mais je pensais que ça serait pire.»

Le receveur, lui, récupère normalement. Trois jours plus tard après l’intervention, les progrès sont notables. Le nouveau rein lui permet d’éliminer pratiquement tous ses déchets organiques. Ce qui a un effet monstre sur son moral.

«Je suis ébloui, dit Sabin Lemieux, à la fois le fils du greffé et le conjoint de la donneuse. C’est un miracle, après avoir vu mon père souffrir toutes ces années!»

Déjà en septembre, Robert Lemieux avait eu du mal à retenir ses larmes en expliquant à TVA Nouvelles le geste généreux de sa bienfaitrice.

«Après l’opération, je suis allée le voir et il m’a dit merci, mais qu’il ne pouvait pas me parler. Il m’a donné un baiser sur la main et je suis partie de sa chambre», raconte Mme Savinsky.

Question d’apporter une touche d’humour, le rein transplanté a tout bonnement été surnommé «Fiston».

«On niaise avec ça», dit Heidi Savinsky. «Pis, Fiston va bien aujourd’hui? Il ne te fait pas trop mal? Il ne pleure pas aujourd’hui?»

Grâce au don, Robert Lemieux profitera d’une bien meilleure qualité de vie.

«Le rein fonctionne bien», affirme le médecin qui a pratiqué l’intervention, l’urologue Yves Caumartin. «Monsieur Lemieux était en bonne condition physique avant ses problèmes d’insuffisance rénale, alors il pourra réaliser ses projets!»

Sabin Lemieux manque de mots pour remercier la donneuse, qui ne s’en formalise pas vraiment.
«J’ai redonné la vie à quelqu’un, mais je ne sens pas avoir fait un si grand sacrifice.»



Source

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

:shout: 
:cool: 
:blush: 
:confident: 
:mah: 
:darkmood: 
:TT-TT: 
:sweating: 
:paranoid: 
:whisper: 
:serious-business: 
:yum: 
:innocent: 
:relief: 
:nosebleed: 
:nomnom: 
:ouch: 
:ninja: 
:eyesonfire: 
:shy: 
:no-waigif: 
:want!: 
:burnt: 
:yo!: 
:high: 
:O_O: 
:zz: 
:brzzzzz: 
:omg-: 
:bouaaaaah: 
:x_x: 
:ohnoes: 
:again: 
:ignoring: 
:leaking: 
:meaw: 
:arr: 
:snooty: 
:want: 
:tagger: 
:sick: 
:slow: 
:music: 
:zombie: 
:evilish: 
:ohu!: 
:youseemtobeserious: 
:=): 
:scared: 
:on-fire: 
:secretlaugh: 
:hidden: 
:zZgif: 
:teeth: 
:wink: 
:=B: 
:yush: 
:XD: 
:onfire: 
:dizzy: 
:kaboom: 
:in-love: 
:nosepick: 
:gangs: 
:X3: 
:kiss: 
:indi: 
:whistle: 
:drunk: 
:disapointed: 
:angry: 
:^^: 
:boo: 
:real: 
:-_-: 
:faill: 
:tastey: 
:hmm: 
:yes: 
:shocked: 
:grin: 
:huh: 
:psychotic: 
:no: 
:beaten: 
:pissedoff: