Un recours collectif contre Starbucks autorisé


SAN FRANCISCO – Un juge de San Francisco a autorisé une demande de recours collectif déposée par deux clients de Starbucks qui accusent la chaîne de ne pas remplir suffisamment leurs cafés lattes.

La requête avait été déposée en avril dernier. Dans les documents produits par ces consommateurs, il était rapporté qu’en tentant d’économiser sur le lait, Starbucks a décidé de réduire ses quantités de 25 % pour la préparation de ce type de breuvage. Des dommages de 5 millions $ sont réclamés.

Toujours selon les requérants, les baristas ont été contraints d’utiliser des outils de mesure plus petits et de laisser un espace d’un quart de pouce dans chaque gobelet.

Le juge Thelton Henderson a affirmé que le recours pouvait être lancé et qu’il était «probable» que certains consommateurs, lorsqu’ils commandent une boisson, s’attendent de recevoir une portion qui correspond à la quantité indiquée sur le contenant dans lequel est servi le breuvage demandé.

D’autres poursuites

Starbucks a fait l’objet d’autres poursuites dans le passé. En mai 2015, un policier de la Caroline du Nord et sa femme ont entamé une poursuite contre Starbucks après que l’homme se soit brûlé à l’entrejambe avec du café chaud. Des problèmes de santé ont suivi et le couple a affirmé que leur vie intime s’est détériorée.

En juillet 2015, un résident d’Ottawa avait réclamé 1 million $ pour s’être éclaboussé et brûlé sérieusement avec un café.

Plus tôt en février 2016, une dame a aussi intenté une poursuite de 5 millions $ alléguant que les boissons glacées de Starbucks contenaient trop de glace, ce qui faussait le nombre de millilitres réels dans chaque boisson.

Ce type de litiges touche aussi d’autres chaînes de restaurant, dont Tim Hortons qui a dû verser 69 000 $ à une Montréalaise, en 2014. Cette dame avait subi des brûlures à la bouche après avoir mangé une chaudrée de pommes de terre et bacon trop chaude.



Source

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

:shout: 
:cool: 
:blush: 
:confident: 
:mah: 
:darkmood: 
:TT-TT: 
:sweating: 
:paranoid: 
:whisper: 
:serious-business: 
:yum: 
:innocent: 
:relief: 
:nosebleed: 
:nomnom: 
:ouch: 
:ninja: 
:eyesonfire: 
:shy: 
:no-waigif: 
:want!: 
:burnt: 
:yo!: 
:high: 
:O_O: 
:zz: 
:brzzzzz: 
:omg-: 
:bouaaaaah: 
:x_x: 
:ohnoes: 
:again: 
:ignoring: 
:leaking: 
:meaw: 
:arr: 
:snooty: 
:want: 
:tagger: 
:sick: 
:slow: 
:music: 
:zombie: 
:evilish: 
:ohu!: 
:youseemtobeserious: 
:=): 
:scared: 
:on-fire: 
:secretlaugh: 
:hidden: 
:zZgif: 
:teeth: 
:wink: 
:=B: 
:yush: 
:XD: 
:onfire: 
:dizzy: 
:kaboom: 
:in-love: 
:nosepick: 
:gangs: 
:X3: 
:kiss: 
:indi: 
:whistle: 
:drunk: 
:disapointed: 
:angry: 
:^^: 
:boo: 
:real: 
:-_-: 
:faill: 
:tastey: 
:hmm: 
:yes: 
:shocked: 
:grin: 
:huh: 
:psychotic: 
:no: 
:beaten: 
:pissedoff: