Postes Canada déçu des contre-offres du syndicat


Michel Bellemare

Dernire mise jour: 02-07-2016 | 22h43

OTTAWA – Postes Canada s’est dite «extrêmement déçue» samedi des contre-offres que le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) lui a présentées vendredi soir, mais ne quitte pas la table de négociations pour autant.

La société d’État a déploré dans un communiqué de presse que les contre-offres du STTP ajouteraient de nouveaux coûts d’au moins 1 milliard $ pour la durée d’une nouvelle convention collective. Elle soutient notamment que le syndicat a plus que triplé les augmentations salariales qu’elle lui avait proposées une semaine auparavant dans ses offres globales.

Les salaires, de même que la question du régime de retraite sont les principaux points d’achoppement dans les négociations actuelles entre Postes Canada et le STTP.

Postes Canada a assuré samedi qu’elle «demeure toujours à la table de négociations afin de parvenir à une entente qui se veut raisonnable et abordable».

«Dès qu’ils nous font signe, on est prêts, on est libres jour et nuit pour les rencontrer», a affirmé à l’Agence QMI Aurélie Walsh, porte-parole de la société d’État.

Réagissant à la réaction de Postes Canada, un porte-parole du syndicat, Yannick Scott, a expliqué durant un entretien téléphonique que le STTP «est déçu de la déception» de l’employeur et espère que ce dernier va continuer de négocier, «et que notre contre-offre serve de base». Il a ajouté que le syndicat s’attend à une contre-offre de la part de Postes Canada au cours des prochains jours.

«On a eu une première vraie offre que samedi dernier (le 25 juin) même si les négociations ont commencé il y a plusieurs mois, a-t-il souligné. On sent une volonté de négocier en ce moment, plutôt que de la confrontation.»

En fin de soirée, samedi, dans un communiqué, le syndicat est revenu à la charge sur la question des augmentations salariales, affirmant que sa proposition constitue «une formule juste et raisonnable», alors que celle de Postes Canada est insuffisante. «Selon cette offre, la vaste majorité des travailleurs et travailleuses n’auront droit qu’à une hausse de 0,75 % ou moins par année», a déploré le STTP.

Les négociations se poursuivent donc alors que les parties semblent déterminées à en arriver à une entente négociée, même si elles ont obtenu le droit de grève et de lock-out samedi matin à minuit une minute. Un conflit de travail aurait lieu dans ce dossier seulement si les négociations étaient rompues, ce qui n’était pas le cas samedi en début d’après-midi. De plus, pour déclencher une grève ou un lock-out, autant le syndicat que l’employeur ont l’obligation de soumettre un préavis de 72 heures à l’autre partie.

Samedi, Postes Canada n’a pas parlé de lock-out en réagissant aux contre-offres syndicales et le STTP a assuré samedi soir qu’il n’adopterait pas de moyen de pression d’ici jeudi. Le service postal canadien ne devrait donc pas être perturbé d’ici quelques jours, à moins d’un développement de dernière minute.

Le service postal fonctionne normalement en ce moment, a confirmé Mme Walsh à l’Agence QMI.



Source

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

:shout: 
:cool: 
:blush: 
:confident: 
:mah: 
:darkmood: 
:TT-TT: 
:sweating: 
:paranoid: 
:whisper: 
:serious-business: 
:yum: 
:innocent: 
:relief: 
:nosebleed: 
:nomnom: 
:ouch: 
:ninja: 
:eyesonfire: 
:shy: 
:no-waigif: 
:want!: 
:burnt: 
:yo!: 
:high: 
:O_O: 
:zz: 
:brzzzzz: 
:omg-: 
:bouaaaaah: 
:x_x: 
:ohnoes: 
:again: 
:ignoring: 
:leaking: 
:meaw: 
:arr: 
:snooty: 
:want: 
:tagger: 
:sick: 
:slow: 
:music: 
:zombie: 
:evilish: 
:ohu!: 
:youseemtobeserious: 
:=): 
:scared: 
:on-fire: 
:secretlaugh: 
:hidden: 
:zZgif: 
:teeth: 
:wink: 
:=B: 
:yush: 
:XD: 
:onfire: 
:dizzy: 
:kaboom: 
:in-love: 
:nosepick: 
:gangs: 
:X3: 
:kiss: 
:indi: 
:whistle: 
:drunk: 
:disapointed: 
:angry: 
:^^: 
:boo: 
:real: 
:-_-: 
:faill: 
:tastey: 
:hmm: 
:yes: 
:shocked: 
:grin: 
:huh: 
:psychotic: 
:no: 
:beaten: 
:pissedoff: