Lock-out au Saguenay: l'entente de principe a été signée


SAGUENAY – Les représentants des concessionnaires automobiles du Saguenay-Lac-Saint-Jean et ceux des employés de garage ont signé la nouvelle convention collective dimanche à Saguenay, au lendemain de l’acceptation de l’entente de principe par 94 % des salariés.

Les employés des concessionnaires automobiles étaient en lock-out depuis près de trois ans. Cette nouvelle entente est d’une durée de six ans et le retour au travail est prévu pour lundi.

Les travailleurs, membres du Syndicat démocratique des employés de garage du Saguenay-Lac-Saint-Jean (SDEG-CSD), ont accepté une augmentation de salaire de 17,2 % échelonnée sur la durée de la convention collective de travail. L’horaire de travail «a constitué un des points majeurs du conflit de travail», selon le syndicat. L’entente acceptée prévoit l’alternance d’une semaine de travail de 40 heures sur cinq jours et d’une semaine de 32 heures sur quatre jours.

«Le grand défi qu’ensemble il nous faut maintenant relever est de civiliser, d’harmoniser les relations du travail entre les employeurs et les salariés, de rebâtir un climat de confiance, de réapprendre à se parler et à travailler de concert», a précisé le président du syndicat, Georges Bouchard, après la signature de l’entente.

Selon un propriétaire rencontré par TVA Nouvelles, il faut maintenant rebâtir cette industrie locale. «On rebâtit l’industrie automobile pour ce qui est des services et de la vente, a-t-il dit. On regarde en avant pour satisfaire notre clientèle. Il faut oublier le passé et regarder en avant, vers le futur. C’est à nous de prouver qu’on est capable de relever le défi.»

Satisfaction du CPQ

Le Conseil du patronat du Québec (CPQ) a réagi avec satisfaction devant la tournure des événements.

«Le CPQ est heureux du dénouement de ce conflit de travail, qui fut un des plus longs de l’époque contemporaine au Québec, obtenu grâce à une entente négociée entre les parties», a déclaré Guy-François Lamy, vice-président – Travail et affaires juridiques du CPQ, dimanche midi, par voie de communiqué.

Le conflit a touché 450 travailleurs salariés employés chez 26 concessionnaires automobiles du Saguenay-Lac-Saint-Jean.



Source

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

:shout: 
:cool: 
:blush: 
:confident: 
:mah: 
:darkmood: 
:TT-TT: 
:sweating: 
:paranoid: 
:whisper: 
:serious-business: 
:yum: 
:innocent: 
:relief: 
:nosebleed: 
:nomnom: 
:ouch: 
:ninja: 
:eyesonfire: 
:shy: 
:no-waigif: 
:want!: 
:burnt: 
:yo!: 
:high: 
:O_O: 
:zz: 
:brzzzzz: 
:omg-: 
:bouaaaaah: 
:x_x: 
:ohnoes: 
:again: 
:ignoring: 
:leaking: 
:meaw: 
:arr: 
:snooty: 
:want: 
:tagger: 
:sick: 
:slow: 
:music: 
:zombie: 
:evilish: 
:ohu!: 
:youseemtobeserious: 
:=): 
:scared: 
:on-fire: 
:secretlaugh: 
:hidden: 
:zZgif: 
:teeth: 
:wink: 
:=B: 
:yush: 
:XD: 
:onfire: 
:dizzy: 
:kaboom: 
:in-love: 
:nosepick: 
:gangs: 
:X3: 
:kiss: 
:indi: 
:whistle: 
:drunk: 
:disapointed: 
:angry: 
:^^: 
:boo: 
:real: 
:-_-: 
:faill: 
:tastey: 
:hmm: 
:yes: 
:shocked: 
:grin: 
:huh: 
:psychotic: 
:no: 
:beaten: 
:pissedoff: