Les libéraux fédéraux maintiennent leur plan économique


ST. ANDREWS, N.-B. – Les soubresauts de l’économie canadienne n’ébranlent pas le premier ministre Justin Trudeau qui garde le cap avec son plan d’investissement massif dans les infrastructures et de baisse d’impôts pour la classe moyenne.

«Les problèmes de l’économie canadienne, que ce soit le dollar ou le prix du pétrole, sont bien connus et ça fait longtemps que le Parti libéral propose d’investir en infrastructures, en argent dans la poche de la classe moyenne pour créer les occasions nécessaires pour aider les Canadiens et créer de la croissance économique», a martelé le premier ministre, lundi, en marge d’une réunion de son cabinet dans la petite municipalité de St. Andrews, au Nouveau-Brunswick.

«C’était notre plan, ça continue d’être notre plan, mais nous travaillons constamment avec nos partenaires aux paliers municipaux et provinciaux pour pouvoir nous assurer que les investissements qu’on va faire vont être les meilleurs pour l’économie canadienne», a-t-il ajouté.

«Flexibilité»

M. Trudeau a indiqué que son gouvernement allait faire preuve de «flexibilité», lorsque questionné à savoir si le fédéral allait revoir la formule de partage des coûts à parts égales entre les trois ordres de gouvernement pour les projets d’infrastructure à venir. Dimanche, son ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, Amarjeet Sohi, a indiqué qu’il consulterait les autres paliers de gouvernement sur cette question.

Déficit?

À l’approche du prochain budget fédéral, le premier ministre n’a pas voulu dire s’il allait permettre à son ministre des Finances, Bill Morneau, de dépasser les 10 milliards $ de déficit promis durant la campagne électorale.

«Nous avons toujours dit qu’être responsable sur le plan fiscal tout en créant de la croissance est au cœur de ce qu’est le Parti libéral et c’est exactement ce que nous allons faire, a soutenu M. Trudeau. Nous avons toujours parlé du fait que le Canada a un ratio peu élevé de dette par rapport au PIB, c’est une occasion pour investir, mais nous sommes aussi décidés à faire en sorte que le ratio de la dette par rapport au PIB continue à diminuer au cours des années à venir.»

La chef par intérim du Parti conservateur, Rona Ambrose, a sommé le gouvernement de présenter un «plan clair» pour répondre aux enjeux que sont les bas prix de l’énergie et le déclin des marchés. Elle a demandé à rencontrer le premier ministre afin de discuter de la situation économique.

«Le gouvernement est en place depuis suffisamment longtemps pour avoir un plan clair sur la situation économique qui prévaut, mais les libéraux de Trudeau n’ont aucun sens de l’urgence. Avec les marchés en difficulté, le prix du pétrole toujours bas et la baisse du dollar, il est temps que le gouvernement fasse preuve de leadership», a-t-elle soutenu.



Source

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

:shout: 
:cool: 
:blush: 
:confident: 
:mah: 
:darkmood: 
:TT-TT: 
:sweating: 
:paranoid: 
:whisper: 
:serious-business: 
:yum: 
:innocent: 
:relief: 
:nosebleed: 
:nomnom: 
:ouch: 
:ninja: 
:eyesonfire: 
:shy: 
:no-waigif: 
:want!: 
:burnt: 
:yo!: 
:high: 
:O_O: 
:zz: 
:brzzzzz: 
:omg-: 
:bouaaaaah: 
:x_x: 
:ohnoes: 
:again: 
:ignoring: 
:leaking: 
:meaw: 
:arr: 
:snooty: 
:want: 
:tagger: 
:sick: 
:slow: 
:music: 
:zombie: 
:evilish: 
:ohu!: 
:youseemtobeserious: 
:=): 
:scared: 
:on-fire: 
:secretlaugh: 
:hidden: 
:zZgif: 
:teeth: 
:wink: 
:=B: 
:yush: 
:XD: 
:onfire: 
:dizzy: 
:kaboom: 
:in-love: 
:nosepick: 
:gangs: 
:X3: 
:kiss: 
:indi: 
:whistle: 
:drunk: 
:disapointed: 
:angry: 
:^^: 
:boo: 
:real: 
:-_-: 
:faill: 
:tastey: 
:hmm: 
:yes: 
:shocked: 
:grin: 
:huh: 
:psychotic: 
:no: 
:beaten: 
:pissedoff: