La vitamine D aide les malades cardiaques chroniques


À l’issue de 5 ans de travaux, une équipe de chercheurs britanniques révèle l’efficacité de la Vitamine D3 sur les patients victimes de pathologies cardiaques chroniques. Cette découverte vient d’être présentée au congrès de l’American College of Cardiology à Chicago, aux États-Unis.

L’université de Leeds en Angleterre vient de montrer qu’une supplémentation en vitamine D améliorait l’action de pompage du coeur des patients déficients. La grande majorité, âgée de plus de 75 ans, intègre moins bien la source naturelle apportée par l’exposition au soleil.

L’étude a suivi 160 patients qui étaient déjà traités pour insuffisance cardiaque avec des bêtabloquants (régulateurs du rythme cardiaque), des inhibiteurs de l’ECA, médicaments qui facilitent le pompage du coeur en contrôlant la tension artérielle, et des pacemakers.

D’après les résultats, les 80 patients qui ont pris pendant un an de la vitamine D3 tous les jours, ont vu leur fonction cardiaque améliorer de 26 à 34 %, contrairement à ceux qui ont pris le placebo. Une supplémentation sans calcium leur a été administrée pour empêcher des risques de complication.

Les cardiologues ont mesuré ce qu’on appelle la fraction d’éjection, à savoir la quantité de sang pompé par le coeur à chaque battement. Une personne saine est d’habitude entre 60 % et 70 %. Les patients de l’étude se situaient autour de 26 %.

Les chercheurs concluent que des malades cardiaques peuvent d’ores et déjà prendre de la vitamine D3 régulièrement. Certains d’entre eux pourraient ainsi éviter l’opération coûteuse qui consiste à implanter un défibrillateur, un dispositif qui détecte des rythmes irréguliers dangereux du coeur et peut «choquer» le muscle pour rétablir un rythme normal.

23 millions de personnes sont concernées par ces pathologies dans le monde. 50 % d’entre elles sont âgées de plus de 75 ans.

Les sources naturelles de vitamine D se trouvent dans les oeufs, les produits laitiers, les poissons gras (sardines et maquereaux), le foie de veau et l’huile de foie de morue.



Source

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

:shout: 
:cool: 
:blush: 
:confident: 
:mah: 
:darkmood: 
:TT-TT: 
:sweating: 
:paranoid: 
:whisper: 
:serious-business: 
:yum: 
:innocent: 
:relief: 
:nosebleed: 
:nomnom: 
:ouch: 
:ninja: 
:eyesonfire: 
:shy: 
:no-waigif: 
:want!: 
:burnt: 
:yo!: 
:high: 
:O_O: 
:zz: 
:brzzzzz: 
:omg-: 
:bouaaaaah: 
:x_x: 
:ohnoes: 
:again: 
:ignoring: 
:leaking: 
:meaw: 
:arr: 
:snooty: 
:want: 
:tagger: 
:sick: 
:slow: 
:music: 
:zombie: 
:evilish: 
:ohu!: 
:youseemtobeserious: 
:=): 
:scared: 
:on-fire: 
:secretlaugh: 
:hidden: 
:zZgif: 
:teeth: 
:wink: 
:=B: 
:yush: 
:XD: 
:onfire: 
:dizzy: 
:kaboom: 
:in-love: 
:nosepick: 
:gangs: 
:X3: 
:kiss: 
:indi: 
:whistle: 
:drunk: 
:disapointed: 
:angry: 
:^^: 
:boo: 
:real: 
:-_-: 
:faill: 
:tastey: 
:hmm: 
:yes: 
:shocked: 
:grin: 
:huh: 
:psychotic: 
:no: 
:beaten: 
:pissedoff: