Comment réduire sa consommation de sucre?


Alyssa Fontaine, nutritionniste et porte-parole Zro Dite/Nautilus Plus

De plus en plus d’attention est portée sur le sucre ajouté, et avec raison. Contrairement au sucre naturel retrouvé dans les fruits, légumes et produits laitiers, les produits contenant du sucre ajouté sont généralement pauvres en fibres, vitamines et minéraux. On en retrouve souvent dans les produits transformés qui sont élevés en calories, peu remplissant, et rapidement digérés.

On mange 4 fois plus de sucre qu’on devrait!

Les Québécois consomment environ 25 c. à thé (100g) de sucre par jour. On recommande de limiter le sucre ajouté afin de prévenir le surpoids, l’hyperactivité, les caries dentaires, et les maladies chroniques. Selon l’organisation mondiale de la santé, la limite quotidienne de sucre ajouté devrait être 6 c. à thé (25g).

Comment réduire le sucre ajouté?

1) Évitez les sucres liquides

Tel que démontré par l’image, un seul breuvage suffit pour dépasser la limite recommandée de sucre ajouté. L’eau est définitivement l’option la plus intéressante, et bien sûr moins couteuse. Il serait d’ailleurs important de progressivement diminuer la quantité de sucre ajouté dans notre café.

2) Substituez avec du sucre naturel

On peut facilement diminuer le sucre ajouté dans les recettes maison de 2 à 4 fois sans négliger le goût. Il est également possible d’utiliser des sucres naturels, tels que des purées de fruits, qui rendront la recette plus nutritive. Je vous présente un parfait exemple; ma vidéo de crème glacée au beurre d’arachide, banane et chocolat.

Peu importe la sorte de sucre utilisée, que ce soit de la cassonade, du sirop d’agave, du miel ou encore du sirop d’érable, gardez en tête que ce sont tous des sucres.

3) Limitez les aliments transformés

La meilleure technique pour limiter son apport en sucre ajouté est de simplement consommer des aliments frais. Les aliments transformés contiennent souvent du sucre caché pour des questions de gout, de texture, et de coûts. Lors de l’achat d’aliments transformés, une connaissance de base de lecture d’étiquette nutritionnelle est indispensable pour faire le meilleur choix. Voici ma capsule dans laquelle j’explique comment faire:

Un peu de sucre de temps en temps est tout à fait acceptable et il ne faut pas perdre la tête si on se permet une gâterie sucrée. Cependant, il faut être conscient de notre consommation de sucre et de savoir lire les valeurs nutritives des produits que nous achetons.


Suivez Alyssa Fontaine sur sa page Facebook

Suivez Karine Larose sur sa page Facebook



Source

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

:shout: 
:cool: 
:blush: 
:confident: 
:mah: 
:darkmood: 
:TT-TT: 
:sweating: 
:paranoid: 
:whisper: 
:serious-business: 
:yum: 
:innocent: 
:relief: 
:nosebleed: 
:nomnom: 
:ouch: 
:ninja: 
:eyesonfire: 
:shy: 
:no-waigif: 
:want!: 
:burnt: 
:yo!: 
:high: 
:O_O: 
:zz: 
:brzzzzz: 
:omg-: 
:bouaaaaah: 
:x_x: 
:ohnoes: 
:again: 
:ignoring: 
:leaking: 
:meaw: 
:arr: 
:snooty: 
:want: 
:tagger: 
:sick: 
:slow: 
:music: 
:zombie: 
:evilish: 
:ohu!: 
:youseemtobeserious: 
:=): 
:scared: 
:on-fire: 
:secretlaugh: 
:hidden: 
:zZgif: 
:teeth: 
:wink: 
:=B: 
:yush: 
:XD: 
:onfire: 
:dizzy: 
:kaboom: 
:in-love: 
:nosepick: 
:gangs: 
:X3: 
:kiss: 
:indi: 
:whistle: 
:drunk: 
:disapointed: 
:angry: 
:^^: 
:boo: 
:real: 
:-_-: 
:faill: 
:tastey: 
:hmm: 
:yes: 
:shocked: 
:grin: 
:huh: 
:psychotic: 
:no: 
:beaten: 
:pissedoff: