Alberta: conversion de travailleurs des sables bitumineux vers l'énergie solaire


EDMONTON – Un groupe de travailleurs albertains du secteur du pétrole et du gaz souhaitent être formés pour les défis des énergies propres, qui pourraient représenter une planche de salut pour des emplois perdus.

Iron & Earth est une organisation qui existe depuis maintenant un an et qui a été créée lorsque le cours du pétrole a amorcé son recul sur les marchés. «C’est à ce moment que nous avons réalisé que le développement énergétique durable pourrait permettre d’assurer à la fois la santé, l’environnement et l’économie des familles et de nos communautés», précise l’organisation.

Depuis un an, le groupe fait des représentations pour faire valoir les énergies renouvelables, tout en précisant qu’il n’est pas opposé, du moins, «dans un proche futur» à la poursuite de l’exploitation pétrolière. Cette industrie est encore celle où la plupart des membres du groupe travaillent et discutent, durant les pauses et leurs périodes de repas, du besoin de diversifier leurs activités.

Souhaitant tirer profit de leur emploi actuel, mais cherchant aussi une issue pour l’avenir, ils demandent au gouvernement néo-démocrate provincial de former les travailleurs qui pourraient passer des énergies fossiles aux énergies propres. Une demande qui semble avoir trouvé écho auprès du gouvernement de l’Alberta.

La ministre de l’Environnement, Shannon Phillips, a émis le souhait de rencontrer les membres d’Iron & Earth.

«Je veux m’assurer que nous explorons chaque opportunité pour aider les travailleurs et leurs familles frappées par la chute des prix du pétrole. Nous nous sommes engagés pour un équilibre entre le développement propre et des sources d’énergie diversifiées et abordables pour les familles et les entreprises de l’Alberta», a-t-il été mentionné à l’Agence QMI.

La semaine dernière, la province a réitéré sa volonté d’assurer la transition entre l’électricité produite à partir des centrales au charbon et d’autres sources d’énergie plus propres.

«La pollution causée par les usines de combustion du charbon est nocive pour la santé et coûte des centaines de millions de dollars aux Albertains en soins de santé et en perte de productivité», avait affirmé Deron Bilous, ministre du Développement économique.

Le plan albertain promet des changements graduels afin de migrer vers une nouvelle économie verte. La ministre Phillips dit croire que cette transition sera profitable pour chacun.



Source

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

:shout: 
:cool: 
:blush: 
:confident: 
:mah: 
:darkmood: 
:TT-TT: 
:sweating: 
:paranoid: 
:whisper: 
:serious-business: 
:yum: 
:innocent: 
:relief: 
:nosebleed: 
:nomnom: 
:ouch: 
:ninja: 
:eyesonfire: 
:shy: 
:no-waigif: 
:want!: 
:burnt: 
:yo!: 
:high: 
:O_O: 
:zz: 
:brzzzzz: 
:omg-: 
:bouaaaaah: 
:x_x: 
:ohnoes: 
:again: 
:ignoring: 
:leaking: 
:meaw: 
:arr: 
:snooty: 
:want: 
:tagger: 
:sick: 
:slow: 
:music: 
:zombie: 
:evilish: 
:ohu!: 
:youseemtobeserious: 
:=): 
:scared: 
:on-fire: 
:secretlaugh: 
:hidden: 
:zZgif: 
:teeth: 
:wink: 
:=B: 
:yush: 
:XD: 
:onfire: 
:dizzy: 
:kaboom: 
:in-love: 
:nosepick: 
:gangs: 
:X3: 
:kiss: 
:indi: 
:whistle: 
:drunk: 
:disapointed: 
:angry: 
:^^: 
:boo: 
:real: 
:-_-: 
:faill: 
:tastey: 
:hmm: 
:yes: 
:shocked: 
:grin: 
:huh: 
:psychotic: 
:no: 
:beaten: 
:pissedoff: