7 réflexes pour garder le moral malgré le temps gris


Grisaille, pluie, inondations, températures en dessous des normales de saison… Les mois de mai et de juin ont parfois des parfums de novembre.

La dépression saisonnière, liée habituellement à l’approche de l’hiver, s’invite au moment où le corps et l’esprit ont besoin de reprendre de l’élan et de l’énergie. Voici quelques conseils pour chasser la morosité.

La luminothérapie

La diminution du temps d’exposition à la lumière a de réelles répercussions sur notre humeur. Nous avons en effet besoin d’une dose minimale de lumière pour réguler nos émtions. Utilisées d’habitude pour lutter contre le blues de l’hiver, quelques séances de luminothérapie pourront s’avérer utiles, en s’exposant 30 minutes devant des lampes ou des lunettes équipés de iodes à LED de forte intensité.

Seules les lampes d’une puissance minimale de 5000 lux, idéalement 10 000 lux, et à lumière blanche ont montré une certaine efficacité.

La chaleur infrarouge grâce au sauna

Une étude américaine, publiée dans JAMA Psychiatry, vient de montrer que l’exposition de la peau à la chaleur infrarouge pouvait reproduire les effets des antidépresseurs en stimulant la production de sérotonine, l’hormone liée à la régulation de l’humeur. Actuellement, un dispositif accessible au grand public existe.

Il s’agit du sauna japonais qui diffuse une chaleur sèche comme celle d’un sauna classique générée par des infrarouges permettant au corps de transpirer en profondeur et de vivre une expérience similaire à un bain de soleil.

La visualisation

La météo fait grise mine. C’est le moment de convoquer ses plus beaux souvenirs de voyage. En proposant à sa conscience d’imaginer de belles images on fait barrage aux clichés gris environnants.

Concrètement, on pratique en fermant les yeux – si possible allongé – en respirant calmement par le ventre et on laisse venir les scénarii synonymes de lumière et de plaisir. Le but est de vivre le plus de détails possibles de ce contexte: les couleurs, les odeurs et les sons.. Les situations peuvent être imaginées ou réellement vécus dans le passé, peu importe.

Le magnésium

Fatigue, stress, manque d’élan… Le manque de soleil peut accentuer un état où l’on traine déjà les pieds. Parmi les minéraux qui jouent de manière favorable sur notre équilibre psychique, le magnésium est le plus efficace.

Le stress en est un gros consommateur. 400 mg sont recommandés par jour pendant 3 semaines. Mieux vaut choisir le glycérophosphate de magnésium, qui est liposoluble, associé à la taurine et/ou à la vitamine B6, et à toutes les autres vitamines B, et donc mieux toléré. À l’état naturel, on trouve le magnésium dans la ciboulette, le son de blé, le chocolat, le céleri, la noix du brésil, le café et le sarrasin.

Une assiette colorée avec tryptophane et oméga 3

L’absence de soleil est un argument de plus pour se préparer des menus acidulés qui ont du peps. Les 5 sens peuvent s’inviter aussi dans l’assiette. Les pigments qui colorent les fruits et légumes ne manquent pas pour composer l’arc en ciel du moment. On peut jouer sur les couleurs, mais aussi sur les odeurs, les saveurs, etc.

Côté nutrition, on mise sur les aliments riches en tryptophane, un acide aminé précurseur de la sérotonine, hormone de la bonne humeur : la dinde, la morue, le salami, le parmesan, le persil, les graines de courge, le soja, le lait et le fromage. Sans oublier les oméga-3 qui agissent comme des antidépresseurs: les fruits secs type oléagineux (noix, noisettes, amandes), poissons gras ( saumon, sardines, maquereaux) et huile de colza en contiennent le plus.

Les huiles essentielles

Pour se donner de l’énergie, l’huile essentielle de citronnelle convient aux personnes épuisées nerveusement. Antidéprime, elle aide à repartir. En cas de baisse de moral, l’huile de mandarinier offre une action légèrement euphorisante. Le géranium bourbon calme les états dépressifs et l’ irritabilité.

La lavande est, elle, anxiolytique et calmante et aide à appréhender un travail difficile et la gestion du stress. Fini les idées noires avec la menthe poivrée qui éclaircie les pensées. La sauge sclarée a une action déstressante et efficace en cas de troubles du sommeil.

Faire des nouvelles activités

L’idée est d’éviter de se mettre en petite boule. Améliorer son moral passe par des sensations inédites. En choisissant de nouvelles activités, on change sa routine et on peut accéder à des sensations agréables: un sport pour créer de la dopamine, une expo pour le plaisir des yeux, des thérapies douces comme la sophrologie, la méditation ou les massages pour titiller les endorphines… L’éventail est large.



Source

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

:shout: 
:cool: 
:blush: 
:confident: 
:mah: 
:darkmood: 
:TT-TT: 
:sweating: 
:paranoid: 
:whisper: 
:serious-business: 
:yum: 
:innocent: 
:relief: 
:nosebleed: 
:nomnom: 
:ouch: 
:ninja: 
:eyesonfire: 
:shy: 
:no-waigif: 
:want!: 
:burnt: 
:yo!: 
:high: 
:O_O: 
:zz: 
:brzzzzz: 
:omg-: 
:bouaaaaah: 
:x_x: 
:ohnoes: 
:again: 
:ignoring: 
:leaking: 
:meaw: 
:arr: 
:snooty: 
:want: 
:tagger: 
:sick: 
:slow: 
:music: 
:zombie: 
:evilish: 
:ohu!: 
:youseemtobeserious: 
:=): 
:scared: 
:on-fire: 
:secretlaugh: 
:hidden: 
:zZgif: 
:teeth: 
:wink: 
:=B: 
:yush: 
:XD: 
:onfire: 
:dizzy: 
:kaboom: 
:in-love: 
:nosepick: 
:gangs: 
:X3: 
:kiss: 
:indi: 
:whistle: 
:drunk: 
:disapointed: 
:angry: 
:^^: 
:boo: 
:real: 
:-_-: 
:faill: 
:tastey: 
:hmm: 
:yes: 
:shocked: 
:grin: 
:huh: 
:psychotic: 
:no: 
:beaten: 
:pissedoff: